Ça c’est du bio!

Clin d’œil à l’oiseau…

J’en vois des merveilles naturelles à la vigne – quand je suis occupée à une quelconque tâche répétitive – mais c’est la première fois que mon passage fait s’envoler un oiseau qui couvait ses œufs dans la vigne (elle est revenue après – je ne suis pas un monstre, quand même).

Je travaillais à « La Bade », une petite parcelle de syrah, avec Didier et notre neveu de 15 ans, Jeoffrey, qui, me voyant exécuter une danse de la joie devant ma trouvaille, m’a dit calmement, « Tu veux mon iphone pour prendre une photo? »

J’adore Jeoffrey pour sa réaction d’ado tranquille et pour sa générosité avec son smartphone. Personnellement, je n’ai pas de portable.  J’ai un fixe – sans fil, certes – mais quand même branché au mur, parce que j’adhère à une mouvance inventée par mon oncle Richard qui s’appelle « l’homme préhistorique ».

Didier a le portable du paysan – tous nos copains qui travaillent dans l’agriculture ou l’élevage l’ont. C’est simple, indestructible et c’est rouge – chic! Son vrai point fort est que c’est étanche donc l’on peut, par exemple, le laisser tomber dans une cuve, le repêcher, l’essuyer, et appeler des gens pour raconter l’histoire.

Ceci dit, la photo des œufs – avec ses millions de pixels – peut être publiée aujourd’hui grâce à un ado qui avait la pointe de la technologie dans sa poche. (Bon, il a pris un mois et demi pour m’envoyer les photos – mais on ne compte pas.)  Je viendrai forcement à la technologie… mais pour le moment – VIVE LA PRÉHISTOIRE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *